Vu au festival “Image et santé” à Liège, un film ” Alive inside” qui donne de l’énergie concernant les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (en maison de repos ou en famille) : en leur faisant écouter, de manière personnalisée, de la musique elles aiment, elles sortent de leur prostration, évoquent leurs souvenirs, revivent en quelque sorte.

Exemple: L’une des patientes suivies pendant le film, Marylou, revint subitement à la vie, dansant tout autour du salon dans une folle euphorie, lorsqu’elle entendit un morceau des Beach Boys “I Get Around”. Son mari ne l’avait jamais vue aussi enjouée et dynamique depuis le début de sa maladie.

Impressionnant et encourageant pour les familles, pour les aides-soignant-e-s.

ce site est en anglais mais les images sont parlantes à voir aussi la séquence juste après

www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=228846.html
“Alors que la maladie d’Alzheimer continue d’affecter des millions de retraités Américains, Alive Inside : une histoire de musique et de mémoire révèle une percée dans le domaine, basée sur l’utilisation de la musique. Filmé-e-s pendant trois ans, des patient-e-s retrouvent une partie de leur mémoire à l’écoute de morceaux appartenant à leur passé, revenant parfois plusieurs décennies en arrière”.

Alive inside (1h 18min)
De Michael Rossato-Bennett (USA)

Présenté au festival de Sundance en 2014, le feel-good movie qu’est Alive Inside remporta haut la main le prix du public.

Moi, pour mes septante ans, je demande des écouteurs reliés à un émetteur de musiques ( de danses, évidemment).
Et pourquoi ne pas en offrir à des personnes proches, âgées, en repli sur elles-mêmes ?

Marie-Louise Carels

(paru dans le Canard Folk de mai 2016)