Bonjour cher Canard,

Malgré les vacances (ou grâce aux vacances et à la pluie), voici encore des films où ça danse:

– sur la 1 RTBF en juillet, le Barbier de Sibérie de N.Mikhalkov (1999) nous offrait 2 petites séquences autour d’un bal en Russie tsariste. On y entrevoit des officiers qui “répètent” pour le bal, avec une chaise comme partenaire, puis avec un de leur collègue ; ensuite le bal lui-même est un épisode comique car le parquet a été longuement ciré au long de la journée avec une cire “surprise” ultra glissante et tous ceux qui s’y aventurent patinent (à l’insu de leur plein gré); les plus futés finiront par passer un antidérapant sur leurs semelles et emmèneront alors leur cavalière dans une valse très envolée. A part cela, moi ce film m’a paru long (il dure d’ailleurs presque 3 heures), ne trouvant pas son ton. J’avais bien plus aimé du même réalisateur “Urga” et “Soleil trompeur”. Et vous cher lecteur, votre avis?

– pour les heureux habitants de la région liégeoise, leur cinéma favori (Le Parc/Le Churchill) proposait dans Les Classiques de l’été, “Le guépard” (de L. Visconti,1963): “à voir” écrivait L’Inédit (périodique de ces cinémas), pour la composition de B.Lancaster, d’A.Delon, pour la beauté de Cl.Cardinale, “et enfin pour la scène d’anthologie du bal final”. Nous, on vous l’avais déjà dit dans cette même rubrique et ce ne sont pas les fans de bals 1900 qui nous contrediront!

A plus tard et meilleures salutations,

M-L Carels

(paru dans le Canard Folk de septembre 2004)