NDLR : la newsletter de cette Compagnie est aussi longue qu’intéressante, pleine de projets et d’espoirs malgré les difficultés actuelles. Nous la reproduisons in extenso.

 

Créer est un acte irrépressible, un acte de liberté , la marque laissée par un cri.
L’actualité, d’une manière ou d’une autre, vient questionner, bousculer, mettre en danger ou caresser ce besoin de création, pour permettre d’avancer, de tracer coûte que coûte la voie que l’on a prise.

Dans cette rentrée loufoque où la polémique semble avoir remplacé la raison , le fait de se rencontrer et de continuer à échanger les points de vues, les idées et espoirs est plus que jamais nécessaire.

L’ être humain sans tissu social, sans partage, sans arts, sans musique, n’est plus qu’une ombre farouche, effrayée et morbide… privé d’idéal il accepte docilement que pour maintenir une imbécile croissance il faudra travailler plus encore et trouver là dedans une forme de liberté.  » le travail rend libre » ? très peu pour moi.
Il est du devoir de l’artiste de faire se questionner ses contemporains sur leurs aspirations et leur idée de la société afin de ne pas sombrer dans une indifférence qui permettrait toutes les horreurs.
Chacun.e à son échelle peut faire naître de la beauté, sans rien attendre d’en haut, ni en retour. La liberté ça se prend !!

Nouveau Projet : Amours Dessinées

Cette création réunit la musique sensible de Baltazar Montanoro et le coup de pinceau onirique de Benjamin Flao. Outre sa forme hybride, Amours Dessinées a une autre particularité, celle d’être sans parole, sans mot. A la manière d’Un océan d’amour, une bande dessinée par Wilfried Lupano, et qui a connu un beau succès, tant du côté des publics que des médias, Baltazar et Benjamin vont créer un univers qui leur est propre. Des histoires réelles ou inventées, prenant leur source dans des événements historiques contemporains, des gens et des pays, et racontant les frontières, l’exil, le partage, et bien-sûr l’amour !
Une traversée à taille humaine, qui rappelle dans ces temps troublés, à quel point l’Homme doit être éclairé s’il veut être capable du meilleur.
C’est au détour d’un hasard de la vie en 2018 que Baltazar et Benjamin se rencontrent et que naît une complicité évidente, qui leur fait rapidement prendre conscience des valeurs et des  préoccupations communes qu’ils partagent. A partir de Amours, cet “instantané du monde” composé par Baltazar, ils décident de joindre leur geste artistique, sans frontière aucune.

Création en cours : LA BOÎTE À MÉMOIRES

La Boîte à Mémoire est un dispositif d’écoute itinérant sur les savoirs populaires récoltés auprès des habitants de la Provence Verte.
Outre un plaisir personnel non dissimulé à écouter parler les gens, à prendre des informations sur son territoire et à découvrir encore et toujours des sources d’intérêt nouvelles, Baltazar Montanaro ambitionne, dans ce projet d’intérêt général, de générer un lien social fort et durable en incitant les individus à s’emparer de leur langage commun, indispensable pour le développement du vivre-ensemble dans la société de demain.

L’artiste, ainsi que les élèves de CE2 CM1 de l’école de Pourrière, collectent des témoignages auprès des anciens de la Provence Verte et confectionnent ainsi une mémoire de territoire .Grâce à sa maîtrise de la composition et à son goût pour les musiques traditionnelles et improvisées, Baltazar va organiser ces paroles populaires sous forme de capsules sonores et leur constituer un habillage musical original et singulier (violon, voix et autres surprises). Ces capsules seront ensuite réalisées et diffusées par Radio Grenouille. Une installation physique permettra la diffusion de cette mémoire collective dans l’espace public.

NOUVEL ALBUM : BE – DUO MONTANARO

Baltazar Montanaro-Nagy et Miquèu Montanaro ont entamé depuis 2016 un travail d’écriture et de composition musicale mettant au centre de leur interrogation le rapport de l’individu avec le monde.
Sorti en 2017, l’album acoustique KI questionnait l’individu sur sa place dans le monde. Second opus de cette réflexion, BE s’interroge sur le mouvement intérieur et le fait d’être acteur, à notre niveau, d’une avancée sociale et culturelle.

Nous vous livrons ici le visuel de ce dernier opus qui est fin prêt, enregistré, façonné, emballé, livré. Il attend patiemment que le spectre du virus s’éloigne un peu plus afin que nous puissions organiser sa sortie officielle et la partager avec vous en concert.

VEN 15 JAN 2021 – Sortie de l’album

MIQUÈU MONTANARO : D’ICI ET D’APRÉS

Pendant plusieurs années Miquéu Montanaro et Christian Sebille ont expérimenté un protocole de rencontre improbable durant lesquels ils ont partagé les spécificités
de leurs lutheries et leurs modalités de composition.
Cette expérience a donné lieu à un répertoire et à une réflexion sur la problématique que soulève le rapport création / tradition.
Athénor, centre depuis longtemps animé par cette question qui concerne le temps mais aussi le territoire, a proposé de pousser plus loin la réflexion et d’adjoindre au duo Jean-François Vrod. De ces rencontres naît un corpus d’expériences et d’échanges toujours incroyables et excessivement riches qui amène le trio à s’enrichir de la présence de la voix, de nouvelles sonorités, de complexités de timbres transformés ou non. Une piste sans fin qui propose la traversée de paysages inconnus et inouïs.

D’avant, d’ailleurs, d’ici et d’après…

Baltazar Montanaro 5/10

(Cette newsletter a paru dans le Canard Folk de novembre 2020)